Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/05/2009

Dérives socialistes

Les dérives de la gestion des villes socialistes dans un livre noir
par Jean-François Lamour
Ancien Ministre
Député de Paris
Président du groupe UMPPA
Mars 2008 : nombre de grandes villes françaises demeurent ou basculent entre les mains d’équipes socialistes. Un an après, les présidents de groupe d’opposition de ces villes ont décidé de publier un livre noir dans lequel ils dressent, à partir de données objectives, un bilan critique de la gestion de ces exécutifs.



Consulter et télécharger le Livre noir des villes socialistes.

Procuration Elections européeennes 7 juin 2009

IMPORTANT ET URGENT

Si vous n’êtes pas à Paris le 7 juin prochain pensez à donner une procuration pour les élections européennes :


1) En vous rendant au Commissariat ou au Tribunal d’Instance le plus proche de chez vous avec tous les renseignements concernant votre mandataire (nom, prénom, adresse, date et lieu de naissance, adresse de son bureau de vote) et si possible une copie de sa carte d’identité.



2) En nous adressant un mail à federation@umpparis.frsi vous recherchez un mandataire ou en nous appelant au 01.44.61.40.00 .


Le 7 juin UN seul tour !!



Chaque voix compte pour élire le plus de députés européens sur la liste de Michel BARNIER et Rachida DATI.


Retrouvez l’actualité de la campagne en Île-de-France sur www.iledefrance2009.eu


Jean-Didier BERTHAULT---------------------------------------------------------Philippe GOUJON
Secrétaire départemental-----------------------------------------------------------Président

Europe : réunion publique UMP du 4 juin 2009

 

Chère Amie, Cher Ami,

Dans le cadre des élections européennes la dernière grande réunion publique nationale de l'UMP se tiendra:

jeudi 4 juin
à 19 h 30
(ouverture des portes à 18 h 00)

à Paris
Parc des Expositions de la Porte de Versailles
Hall 6
(métro Porte de Versailles)

En présence de

François FILLON
Premier Ministre

Xavier BERTRAND
Hervé MORIN
Secrétaire Général de l’UMP
Président du Nouveau Centre

 

Jean-Marie BOCKEL
Eric BESSON
Président de la Gauche Moderne
Président des Progressistes

Michel BARNIER, animateur national de la campagne

Les têtes de listes et les candidats de la Majorité Présidentielle

L’ensemble des parlementaires

Pour vous accueillir dans les meilleures conditions nous vous remercions de vous inscrire par téléphone au 01 40 76 62 52 ou 01 40 76 60 96 ou par mail à ccirode@u-m-p.org. Une place vous sera réservée.

Elysée : mesures

Principales mesures annoncées lors de la réunion avec les principaux acteurs de la sécurité, de la chaîne pénale et de l'Éducation nationale

Palais de l'Elysée - Jeudi 28 mai 2009

I - Trois réformes profondes en cours de réalisation

- La loi d'orientation, de programmation, de performance de la sécurité intérieure, dite LOPPSI II, donnera à la police et à la gendarmerie de nouveaux moyens juridiques pour combattre plus efficacement la criminalité.

- Le rattachement de la gendarmerie au ministère de l'Intérieur marque une étape décisive pour une complémentarité accrue, une mutualisation des moyens et une mise en commun des compétences et des technologies.

- La création de la police d'agglomération donnera au préfet de police l'ensemble des compétences qui relèvent de la sécurité publique pour Paris, les Hauts-de-Seine, la Seine-Saint-Denis et le Val-de-Marne. Cette expérience sera appliquée dans d'autres agglomérations en fonction des besoins.

- D'ores et déjà, dans chaque département, le préfet constituera un état-major de la sécurité regroupant les principales autorités concernées et les réunira mensuellement pour définir la politique publique en matière de sécurité.

II - Les priorités de l'action publique

1) Lutter contre les bandes et les violences urbaines

- renforcer la vidéo-protection, notamment grâce aux possibilités offertes par la LOPPSI :

* mettre en place 75 systèmes municipaux types ;

* assurer, là où c'est nécessaire, la vidéo-protection des établissements scolaires ;

* un travail de dialogue et de persuasion avec les élus les plus réservés pour renforcer la vidéo-protection ;

- assurer une présence massive des autorités de l'État et des forces publiques dans 25 cités sensibles et multiplier les opérations coups de poing ;

- 300 fonctionnaires supplémentaires affectés en Seine-Saint-Denis, par redéploiement ;

- adopter le plus rapidement possible la proposition de loi réprimant le fait d'appartenir à une bande violente.

2) Combattre les trafics criminels

- généraliser la méthode des GIR en impliquant systématiquement les douanes, les services fiscaux et les organismes sociaux dans la lutte contre l'insécurité et les trafics criminels ;

- confier aux services fiscaux une mission de lutte contre les trafics dans les cités : 2 fonctionnaires spécialisés spécialement affectés dans chacun des 25 quartiers les plus sensibles ;

- confier aux douanes une mission prioritaire sur les cités sensibles pour y intervenir massivement en coopération étroite avec les autres forces de sécurité ;

- améliorer les textes destinés à saisir fiscalement les sommes issues des activités illicites ;

- créer un groupe commun à la direction centrale du renseignement intérieur et la direction centrale de la police judiciaire chargé d'élaborer un plan d'action contre de trafic d'armes ;

- engager une réflexion sur le durcissement de la répression pénale du trafic d'armes ;

- mettre en place une équipe commune d'enquête européenne sur le trafic d'armes ;

- créer dans les sûretés urbaines les plus concernés par les violences, des groupes spécialisés dans la lutte contre les trafics criminels, en particulier les trafics de drogue et d'armes.

3) Sanctuariser les établissements scolaires

- réaliser un diagnostic de sécurité de 184 établissements scolaires sensibles

- prévoir une habilitation du personnel éducatif à contrôler les sacs et cartables ;

- installation au cas par cas, en cas de nécessité, de portiques de détection ;

- créer une équipe mobile auprès de chaque recteur, susceptible d'intervenir en renfort auprès des chefs d'établissement ;

- généraliser les policiers référents auprès des établissements, mettre en place des dispositifs permettant une intervention quasi instantanée de la police dans les établissements scolaires ;

- ouvrir le recrutement de réservistes volontaires de la police nationale pour renforcer la sécurisation des établissements.

4) Autres mesures

- Améliorer la qualité des procédures pour améliorer la réponse judiciaire :

- augmenter le nombre des officiers de police judiciaires et en améliorant leur formation afin de renforcer la qualité des procédures : 1.000 OPJ supplémentaires ;

- mettre en place un plan de lutte contre les cambriolages dans la dizaine de départements les plus touchés par ce phénomène : 130 gendarmes supplémentaires affectés à cette mission.

- Relancer la prévention de la délinquance et l'aide aux victimes : organiser, sous l'égide du Premier ministre une réunion de tous les ministres concernés pour élaborer d'ici à la fin de l'année un plan gouvernemental de prévention de la délinquance et d'aide aux victimes.

- Mettre en place des tableaux de bord mensuels départementaux de la délinquance à l'initiative des préfets, impliquant les procureurs et les inspecteurs d'académie, qui donneront lieu à un rapport mensuel au Parlement élaboré par les ministres de l'Intérieur, de la Justice et de l'Éducation nationale.