Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/02/2013

Hollande : plus de chômage, plus d'impôts, plus de dettes

"En France, on peut visiter les effets fatals d'une économie socialiste d'Etat : plus de chômage, plus d'impôts, plus de dettes, dégradation de la notation financière, érosion de la compétitivité ! Mais les signaux négatifs ne suffisent pas à changer de politique dans l'Hexagone"  a regretté l'ancien ministre de l'Economie d'Angela Merkel, Rainer Brüderle.

Décidement, aucun commentateur dans aucun pays ne peut expliquer la politique économique et sociale catastrophique de François Hollande et son équipe de ministres apprentis.

Comme disait Bruno Lemaire : "Nicolas Sarkozy avait fait le choix de l'Allemagne alors de François Hollande fait le choix de la Grèce". On voit bien la différence...

http://www.lesechos.fr/economie-politique/monde/actu/0202...

 

Les commentaires sont fermés.