Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/03/2011

Le vrai prix de l'essence : merci la gauche !

Alors que nous voyons se développer une polémique trompeuse sur le prix de l'essence, voici quelques informations à connaître pour rétablir la vérité :

La Question : Pourquoi le prix de l'essence à la pompe est-t-il plus cher aujourd'hui par rapport à 2008 alors que le prix d'achat du pétrole est moins cher (que le record de 2008) ?

La Réponse des journalistes (de gauche) : c'est à cause de l'Etat qui prélève 75% de taxe (la fameuse TIPP) et qui refuse de baisser cette taxe (pour cause de gestion budgétaire). Et les socialistes de s'énerver sur le sujet (mauvaise gesticulation, vous allez voir)

Ce que l'on ne vous dit pas (ou mal) :

1/ pour un prix à la pompe de 1.50€ : 0.54€ prix d'achat du pétrole + 0.11€ prix du raffinage, traitement, distribution et stations services + 0.85€ de TIPP (reversée à l'Etat)

2/ En fait, le prix de l'essence (à la pompe) est plus cher aujourd'hui alors que le prix du pétrole est moins cher (qu'en 2008). De là à en déduire que c'est la faute de Nicolas Sarkozy (ou de Christine Lagarde) il n'y a qu'un pas. C'est oublier comment se calcule le prix de l'essence :

- si le prix du pétrole est moins cher, le prix de l'essence devrait l'être aussi. C'est vrai, et en général c'est ce qui se passe : le prix de l'essence baisse ou monte en fonction du prix du pétrole. Mais ce n'est pas tout.

- le pétrole est acheté en dollars. Or en ce moment l'euro a baissé par rapport au dollar. Donc il faut plus d'euro pour acheter la même quantité de pétrole. Donc c'est plus cher. Mais cela n'explique toujours pas l'écart de prix.

- la vraie raison la voici : c'est la fameuse TIPP dont le montant est fixée par la loi de finances mais majorée depuis le 1er juillet 2010 par les régions (en grande majorité socialistes) et l'Assemblée de Corse. Et ces dernières ont augmenté la TIPP de près de 30% pour financer leurs sompteuses dépenses.

Résultat : le prix de l'essence à la pompe est plus cher. La faute en revient aux présidents socialistes des régions et à leurs élus.

Voila qui est dit.

Les commentaires sont fermés.