Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/01/2011

Un élu en garde à vue à Marseille

AVec Reuters
12/01/2011 

Le président communiste de la communauté d'agglomération d'Aubagne (Bouches-du-Rhône) et trois hauts fonctionnaires ont été placés aujourd'hui en garde à vue da.s le cadre d'une enquête sur des marchés publics présumés frauduleux, a-t-on appris de source judiciaire.

L'élu Alain Belviso et les trois hauts fonationnaires de la communauté d'agglomération et de la mairie d'Aubagne ont été interpellés à leurs domiciles.
Ils ont été placés en garde à vue dans les locaux de la section de recherches de la gendarmerie de Marseille.

De source proche du dossier, on précise que ces interpellations font suite à l'audition au mois de décembre du directeur des services de l'agglomération d'Aubagne jusqu'en 2009, Daniel Pinna, qui a été mis en examen pour des faits présumés de détournement de fonds.

Elles interviennent dans le cadre d'une information judiciaire contre X ouverte en avril 2009 par le parquet de Marseille pour "atteinte à la liberté d'accès et à l'égalité des candidats dans les marchés publics, trafic d'influence et détournement de fonds publics".

19:20 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : aubagne, communiste | Digg! Digg |  Facebook

Les commentaires sont fermés.