Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/02/2008

Philippe Goujon menace le 15ème

Le très sarkozyste Philippe Goujon, tête de liste UMP pour les prochaines municipales, a une conception particulière du débat démocratique. Apprenant qu’Olivier Courbier, directeur du Théo Théatre (Paris 15ème) allait figurer sur la liste conduite par Anne Hidalgo, première adjointe de Bertrand Delanoë, monsieur Goujon a présenté son vrai visage. Le député du 15ème a d’abord tenté un travail d’intimidation : peine perdue. Monsieur Goujon a ensuite purement et simplement menacé le directeur du Théo Théâtre de lui supprimer des subventions s’il ne se retirait pas de la liste conduite par son opposante socialiste.

Commentaires

Il manque quelques informations à votre note:

Commentaire de Florence Fouéré

Rectification sur le propos de ma rencontre avec Philippe Goujon

Méfions nous des propos répétés et qui peu à peu ressemble à une rumeur

Ma rencontre avec Philippe Goujon n’a pas ressemblé à ce qui a été écrit. S’il est vrai qu’après avoir longuement parlé de la situation du théo-théâtre il m’a souligné l’implication d’Olivier Courbier dans la campagne de Anne Hidalgo, il l’a fait sur le thème qu’une institution « le théo-théâtre » devait rester neutre, et qu’en conséquence c’était sur le statut de Olivier Courbier à savoir « co-directeur du Théo-Théâtre » qu’il n’était pas d’accord. Et même si j’ai senti que son soutien serait plus simple si Olivier n’était pas engagé il m’a quand même dit que de toutes façons s’il était élu il nous soutiendrait….

Par ailleurs, soyons clair, si nous avons besoin de soutiens, c’est de soutiens permanents et donc de soutiens objectifs et non partisans.

Nous avons besoin de la mairie du 15ème , de la mairie de Paris et des organismes institutionnels qui soutiennent « la culture ». Toutes les aides que nous avons à l’heure actuelle sont très insuffisantes , elles nous ont apporté un peu d’oxygène et nous ont aidés vis-à-vis des banques pour éviter la fermeture dont nous étions bien proches l’été dernier …mais le problème reste entier et notre survie reste précaire malgré nos 13 années d’existence et nos nombreux spectateurs (en moyenne 20 000 par an)…

Il est a noté par ailleurs que de depuis plusieurs mois j’attend un rendez-vous avec le fond de soutien au théâtre privé qui ne répond ni à mes coups de téléphone ni à mon courrier (bien que nous y cotisions …) et j’attend une réponse du conseil régional à ma demande de rendez-vous…

Aussi si, les uns ou les autres veulent vraiment assurer notre survie pour son rôle culturel dans notre arrondissement il faut qu’ils s’investissent de manière plus sérieuse…et que chacun arrête de nous renvoyer sur l’autre camp et prenne ses responsabilités…

Par ailleurs Ghislaine Fonlladosa, Hélène Massé de Lépinay et Anne Hidalgo et ont toujours été nos avocates dans toutes leurs démarches et elles ont rassemblé autour de nous l’attention des uns et des autres… elles ont été loyales en toutes circonstances…

Restons donc tous objectif

Il faut raison garder

Florence Fouéré Co-directrice du Théo-Théâtre



Je vous invite donc à vous mettre en rapport avec elle et à lire différent blog dont celui des jeunes socialies du 15 ou a été publié ce commentaire afin d'informer correctement vos lecteurs

bien cordialement

Écrit par : Jean-Yves | 25/02/2008

Les commentaires sont fermés.