Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/02/2008

A Paris, Rachida Dati menacée de dissidence

A Paris, Rachida Dati menacée de dissidence

 

Martine Chevalet - Le Parisien - 13/02/2008

 

APRES David Martinon à Neuilly, Rachida Dati, elle aussi encouragée par le président à se présenter aux municipales dans le VII e arrondissement de Paris, serait-elle victime d’une rébellion ? Hier, des tracts anonymes « Neuilly, échec au roi. VII e , échec à la dame ! »
ont été distribués rue Vanneau, à proximité… de l’hôtel Matignon. La dissidence couve depuis plusieurs semaines contre celle qui reste perçue comme une parachutée. La présence sur sa liste de certains de ses collaborateurs ont déjà provoqué le départ au MoDem d’une élue sortante, Véronique Devolvé. Le premier adjoint au maire du VII e , l’UMP Christian Leroux, écarté de la liste Dati, pourrait lui aussi entrer en dissidence. Sur son blog  jaimeleseptieme.com), il écrit : « Depuis quarante-huit heures, je fais l’objet de nombreuses sollicitations (…) qui méritent réflexion. »
Les divisions à droite risquent donc de s’étendre. Des listes divers droite sont annoncées dans le VII e (Olivier Bidou, Parti radical), le XV e (Gérard d’Aboville, soutenu par le maire UMP sortant René Galy Dejean), le XIV e (Dominique Mahé, proche de Nicolas Dupont-Aignan), etc. L’entourage de Françoise de Panafieu juge ces listes « marginales ». Dans son propre fief du XVII e , Panafieu affrontera François Asselineau… son ex-directeur de cabinet

 

Les commentaires sont fermés.