Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/02/2007

Les Socialistes et les impôts... la super idée de DSK

Pour répondre à la polémique sur l’exil fiscal de Johnny Hallyday, le challenger malheureux de la candidate socialiste propose de créer un « impôt citoyen ».

 
« Il n’est plus acceptable que des citoyens français parviennent à échapper à l’impôt en s’installant hors de France. Nous proposons de définir une contribution citoyenne qui sera payée en fonction de ses capacités contributives par tout Français établi à l’étranger et ne payant pas d’impôt en France ». Telle est l’un des mesures phares du rapport sur les questions de dépenses publiques et des prélèvements obligatoires rendu par Dominique Strauss-Kahn à Ségolène Royal. Le texte ne précise pas si ce nouvel impôt concernera les Français travaillant à l’étranger ou uniquement les évadés fiscaux.
 
Arrivé bon deuxième de la campagne interne, DSK a remis à la candidate socialiste une clé USB contenant un document d’une quinzaine de pages sur le sujet. A ses côtés, le fabiusien Didier Migaud et le sénateur François Marc, co-auteurs du document.
 
Dominique Strauss Kahn recommande également de revenir sur les baisses d'impôt dont ont bénéficié les 1% de contribuables "tout en haut de la hiérarchie". Objectif : « montrer au Français que contrairement à ce qu'on dit, les socialistes au pouvoir ce n'est pas plus d'impôt, plus de dépenses mais des impôts plus justes plus efficaces, des dépenses elles aussi qui servent l'intérêt général ».
 
Ce rapport avait été commandé il y a un mois pour trancher la controverse interne au PS sur les questions fiscales, après que le premier secrétaire François Hollande se fut prononcé pour l'annulation des baisses d'impôt intervenues depuis cinq ans, à partir d'un revenu net mensuel de 4.000 euros par part fiscale.
 

Les commentaires sont fermés.