Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/02/2007

Jacques Chirac : sa décision

medium_Jacques_Chirac.2.jpgLors de l’enregistrement d’une émission qui sera diffusée dimanche, le chef de l’Etat laisse entendre qu’il ne sera pas candidat à sa succession.

"Je ne suis pas quelqu'un qui vit dans le culte d'un passé". Lors de son interview dans le cadre de l’émission de Michel Drucker, "Vivement dimanche" sur France 2, Jacques Chirac a laissé entendre qu’il ne serait finalement pas candidat à sa propre succession à la tête de l’Etat.
"Je me suis investi totalement dans la mission que je m'étais assigné au service des Français. On peut l'approuver, la critiquer, peu importe. J'ai toujours essayé d'agir pour les Français. Si je n'ai plus de responsabilités de cette nature, eh bien, j'essaierais de servir la France d'une autre manière", a expliqué le président. "Il y a sans aucun doute une vie après la politique, jusqu'à la mort", a-t-il conclu. Une petite phrase qui aurait tiré des larmes à son épouse Bernadette.
«Cette maison me manquera beaucoup»
Celle-ci a assuré qu’elle allait regretter l’Elysée. "Oui, cette maison me manquera beaucoup, mais je m'adapterai, il faut bien accepter ce que le destin décide", a déclaré la première dame de France lors de cet enregistrement.
A 74 ans, Jacques Chirac n'a pas encore fait officiellement connaître ses intentions sur une nouvelle candidature, indiquant qu'il se prononcerait "au premier trimestre".
Source : Le Figaro

Les commentaires sont fermés.