Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/02/2007

la démagogie de Ségolène Royal sur les violences faites aux femmes

Violences faites aux femmes, l'amnésie et l'incompétence de Madame Royal

La semaine dernière : Madame Royal déclarait qu'une femme sur trois mourait sous les coups de son conjoint ...

  • Chiffre totalement erroné, cela ferait environ 200 000 femmes tuées par leur mari ... alors que la réalité, hélas trop cruelle déjà, est d'environ 100 femmes par an.

    Hier : Elle annonçait que la première loi qu'elle fera voter concernera les violences faites aux femmes et permettra aux femmes battues de rester au domicile familial avec les enfants.
  • C'est ignorer que la loi existe déjà (votée le 4 avril 2006) et qu'elle renforce la prévention et la répression des violences au sein du couple. (http://www.legifrance.gouv.fr/WAspad/UnTexteDeJorf?numjo=...)

    Aujourd'hui : Madame Royal propose de renforcer la loi afin que ce soit le mari violent qui soit amené à quitter le domicile.
  • Elle n'a visiblement pas lu le texte de la loi et réinvente ce qui existe déjà car ces dispositions sont dans le texte de loi.

    En résumé, Madame Royal ne connaît pas les lois votées par le Parlement.
  • En fait depuis cinq ans, elle a surtout brillé par son absence sur ces questions. Elle n'a fait aucune intervention publique pendant les lectures de ce texte à l'Assemblée nationale, n'a pas déposé d'amendement pour l'enrichir et ne s'est pas associée à la liste des signataires de cette proposition de loi. (http://www.agora-elles.com/site/?page=categorie&idcat=1)

Les commentaires sont fermés.