Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/01/2007

Ségolène s'effondre

Royal s’effondre au premier tour, Bové à 2%

medium_segolene_Royal.jpgSelon un sondage BVA, Nicolas Sarkozy l'emporterait sur Ségolène Royal par 52% au second tour de l'élection présidentielle, alors que la candidate PS perd huit points au premier tour, à 27%. En cas de candidature, José Bové ne dépasse pas 2%.

Contraste saisissant. Alors que six sondages consécutifs depuis le congrès de l’UMP le 14 janvier donnent Nicolas Sarkozy vainqueur de la présidentielle, la cote de Ségolène Royal chute brutalement de 8 points au premier tour, selon la dernière enquête d’opinion réalisée par l’institut BVA. Elle ne recueillerait plus que 27% des suffrages, contre 33% (+1 point) pour le président de l’UMP. Au second tour, la candidate PS obtiendrait 48% des voix, contre 51% en décembre.
Ce dévissage a pour corollaire la progression de François Bayrou, qui progresse 13% (+5) et devance Jean-Marie Le Pen, crédité de 10 % (+1). Les candidats situés à la gauche du PS en profitent aussi : Arlette Laguiller à 4% (+1), et Olivier Besancenot à 7% (+3). Marie-George Buffet est stable à 3%, Philippe de Villiers cède un point, à 2%. Quant aux deux candidates écologistes, Dominique Voynet et Corinne Lepage, elles sont créditées de 0,5% chacune.
Sarkozy sera président pour 1 Français sur 2
Le président de l’UMP bénéficierait au second tour du report de plus de six électeurs FN sur dix, tandis que son adversaire socialiste fait pratiquement jeu égal avec lui parmi les électeurs de François Bayrou (quatre électeurs sur dix pour chacun des deux compétiteurs). Reste l'hypothèse Bové : au cas où le leader altermondialiste serait candidat, il ne recueillerait que 2% des suffrages, "ne créant aucune dynamique", souligne BVA. Les autres candidats feraient les mêmes scores.
Enfin, un Français sur deux pronostique l'élection de Nicolas Sarkozy le 6 mai prochain, 28 % tablant sur le succès de Ségolène Royal. Aujourd'hui, 60% des Français pensent que le ministre de l’Intérieur "a plus la stature d'un président de la République", au lieu de 29 % seulement pour Ségolène Royal.
Sondage réalisé par téléphone du 22 au 23 janvier auprès d'un échantillon représentatif de 954 personnes âgées de 18 ans et plus (méthode des quotas).
Source : Le Figaro

Commentaires

Sarkozy a plus la stature d'un président de la République que Royal (ce n'est pas très difficile) ; cela n'implique pas qu'il en ait en soi la stature... l'un comme l'autre, ils représentent un danger pour ce pays.

Écrit par : profdisaster | 27/01/2007

Les commentaires sont fermés.